Nos conseils pour l’entretien de votre toiture végétale
Nos conseils pour l’entretien de votre toiture végétale
28-08-2017
Installer-toiture-blanche
Pourquoi installer une toiture blanche ?
06-09-2017
Toiture-courbee

On disait de la toiture de la maison du célèbre architecte Renaat Braem (1910-2001) à Ranst qu’elle était impossible à rénover. Sa toiture courbée est, en effet, tout sauf ordinaire. Et pourtant, Benny Vanherle a réussi à rendre à ce chef d’œuvre classé sa grandeur d’antan. Pour ce faire, il a utilisé des produits Derbigum.

Une toiture courbée au caractère unique

L’architecte anversois Renaat Braem est mondialement connu pour ses créations fantaisistes. Il a suivi les traces de Le Corbusier et est considéré, par les experts, comme un égal de Gaudí ou Horta. En 1961, Braem dessina la maison « Van den Branden » à Ranst, qui fut achevée 2 ans plus tard. En 2001, la bâtisse fut classée comme monument protégé, ce qui implique que chaque rénovation doit respecter au maximum le design original. Or, la toiture courbée, qui confère à cette maison son caractère unique, rendait la tâche particulièrement épineuse.

Plusieurs intervenants autour de la table

Au moment de la rénovation, l’architecte Els De Ridder, résidente actuelle de la maison, a organisé une concertation avec Monumentenwacht, Monumentenzorg, le couvreur Benny Vanherle et le service technique de Derbigum. De Ridder connaît Derbigum depuis longtemps. « Au cours des 15 dernières années, j’ai très souvent collaboré avec Derbigum et j’ai grandement confiance en leurs produits. En outre, je savais que la société possédait l’expertise nécessaire pour trouver une solution idéale à ce problème spécifique », explique-t-elle sur le blog d’architecture Architectura.be.

Une rénovation avec des produits Derbigum

Pour respecter l’esprit original de la maison Braem, nous avons opté pour le Derbicolor. Ce revêtement de toit est recouvert de granules en ardoise de couleur gris foncé, un atout aux yeux des responsables de Monumentenzorg. Les granules en ardoise confèrent un aspect net à la toiture courbée, mais limitent également son érosion.

Pour la sous-couche du revêtement, le couvreur Benny Vanherle a opté pour le Derbicoat NT, qu’il a posé au moyen d’un chalumeau. Les finitions des bords de la toiture ont été réalisées en zinc, un matériau impossible à utiliser à l’époque.

Pour Vanherle, la tâche était loin d’être aisée. Le couvreur ajoute : « La toiture courbée ne permet pas de marcher dessus. Nous avons donc dû utiliser des échelles, des échafaudages et autres outils pour mener ce projet à bien ».

Also available in: Néerlandais