Toiture-blanche
La toiture blanche, redoutablement efficace
17-05-2017
toiture plate EPDM
Tout savoir sur l’EPDM comme revêtement de toiture plate
30-05-2017

Un jardin de toiture ou une toiture végétale sont non seulement élégants, mais ils offrent aussi de nombreux avantages. Pour en tirer un maximum de plaisir et prolonger sa durée de vie, votre toiture verte doit être aménagée correctement et entretenue avec soin. Quelques mots d’explication.

Les différents types de toitures vertes

Un gigantesque jardin sur le toit, c’est encore relativement rare à l’heure actuelle. Pourtant, tous ceux qui ont investi dans une toiture verte écologique semblent grandement l’apprécier. Si vous désirez aménager un jardin sur votre toiture, il vous faudra d’abord faire installer une couche étanche bitumineuse ou synthétique. Sur celle-ci viendront se poser un revêtement antiracines, puis un substrat pour les plantes et les fleurs. Le mieux est d’opter directement pour un revêtement de toiture antiracines.

Vous avez le choix entre une toiture verte extensive avec plantes de sédum (aromates, herbes et plantes grasses) ou une toiture verte intensive avec des plantes plus hautes, comme des arbustes ou des buissons.

Dans le cas d’une toiture verte intensive, la couche de substrat est plus épaisse qu’avec une toiture verte extensive. Elle nécessitera donc davantage d’entretien.

Prolonger la durée de vie de votre toiture verte

Tout comme les autres revêtements de toiture, une toiture végétalisée est normalement conçue pour durer plusieurs décennies. À condition toutefois de l’aménager et de l’entretenir correctement. Avant de vous lancer dans les travaux, faites donc appel à un couvreur professionnel et optez pour un revêtement de toiture de qualité.

Ne négligez pas non plus votre jardin sur votre toiture. Une toiture verte intensive demande autant d’entretien qu’un jardin traditionnel. Il vous faudra faire particulièrement attention à l’évacuation des eaux, à l’arrosage et aux consignes de sécurité.

Une toiture verte extensive est moins exigeante. Pendant la première année, vous devez inspecter votre toiture tous les trois mois, mais par la suite, un contrôle annuel suffit. L’entretien se limite aux points suivants :

  • Éliminer les plantes parasites
  • Remplacer les plantes mortes
  • Réensemencer les zones libres
  • Fertiliser avec des engrais organiques.

Pour une durée de vie maximale, il est recommandé de bien arroser votre toiture verte pendant les périodes de sécheresse extrême.

 

Also available in: Néerlandais